Indésirable à la Juventus, il est devenu une légende de Manchester United

Football | Gardien de légende de l’Ajax Amsterdam et de l’équipe nationale néerlandaise, il a également fait le bonheur de Manchester United à la fin de sa carrière. Mais ce que l’on a un peu oublié, c’est qu’Edwin van der Sar a aussi fait un passage – plutôt mitigé – à la Juventus.

De Pickx

Partager cet article

Débarqué à l’Ajax Amsterdam à 20 ans, Edwin van der Sar y gagne définitivement ses galons de titulaire quelques années plus tard. À Amsterdam, le talentueux et longiligne gardien de but d’1m97 assure la sérénité défensive de son équipe. Il y collectionne les trophées, s’ouvre les portes de l’équipe nationale et s’affirme même comme une référence mondiale à son poste.

En 1999, après avoir tout gagné – y compris une Ligue des champions – et passé neuf ans dans la capitale néerlandaise, il est temps pour van der Sar d’ouvrir un nouveau chapitre de sa carrière. Le portier est alors très convoité, notamment par Liverpool, et il visite même les installations des Reds. Le transfert ne se fera finalement pas. “J'y ai pensé, mais lorsque la Juventus s'est présentée, je me suis dit que ce serait un plus grand défi de jouer en Italie.”

C’est ainsi que l’international néerlandais rejoint la Vieille Dame contre un peu moins de 9 millions d'euros, un montant qui semble dérisoire aujourd'hui. Ce transfert est néanmoins historique, car van der Sar devient le premier étranger à défendre les buts du club turinois. Mais son passage chez les Bianconeri ne sera pas vraiment couronné de succès.

"Pire gardien de l'histoire"

Durant son séjour en Serie A, van der Sar peine en effet à convaincre les tifosi, lui qui était adulé par ceux de l’Ajax. Il commet plusieurs grossières bourdes et n’est pas épargné par les critiques. Certains supporters vont jusqu’à le qualifier de “pire gardien de l’histoire du club”. Après 88 matchs et deux saisons durant lesquelles il ne remporte aucun titre, un départ semble être la seule solution.

D’autant plus qu’à l'été 2001, les dirigeants de la Juve cassent leur tirelire pour attirer un jeune phénomène du nom de Gianluigi Buffon en provenance de Parme. Le Néerlandais a compris le message. Poussé vers la sortie, van der Sar fait ses valises et les pose en Premier League. Alors qu’il était à nouveau cité à Liverpool, il surprend en rejoignant le modeste club de Fulham où il restera tout de même quatre saisons.

À Londres, van der Sar retrouve la confiance mais il stagne et s’ennuie quelque peu, lui qui rêve de revivre de grandes soirées européennes. Sur le tard, de ses 34 à ses 40 ans, il retrouvera son meilleur niveau à Manchester United sous les ordres de Sir Alex Ferguson, qui en fera le digne successeur de Peter Schmeichel. Il deviendra une légende des Red Devils, avec notamment à son actif quatre Premier League et une Ligue des champions.


Fan de notre série ? Découvrez ces autres portraits :

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top