La FIA ne mène plus d'enquête sur Toto Wolff, le patron du Team Mercedes de Formule 1

Sports | La possible enquête pour conflits d'intérêts que la Fédération internationale de l'Automobile (FIA) avait annoncée mardi soir à l'encontre du patron de l'équipe Mercedes de Formule 1 Toto Wolff et sa femme Susie, soupçonnés d'avoir divulgué des secrets sur la Formule 1, n'est plus d'actualité.

De Belga

Partager cet article

La FIA a fait savoir jeudi dans un communiqué "qu'il n'y a pas d'enquête en cours concernant quiconque, que ce soit d'un point de vue éthique ou disciplinaire". Elle a rappelé qu'en tant qu'instance dirigeante, "la FIA a pour devoir de maintenir l'intégrité du sport automobile à l'échelle mondiale. La FIA réaffirme son engagement pour l'intégrité et l'impartialité."

Susie Wolff, employée par la FOM, la société de marketing de la Formule 1, était soupçonnée d'avoir eu accès, en tant que directrice générale de la F1 Academy, la compétition féminine administrée par la FOM, à des informations confidentielles et les aurait partagées avec son mari. En retour, Toto Wolff pourrait avoir informé sa femme des discussions entre les patrons des écuries de F1, de sorte que ces informations soient connues par la FOM.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top