La Red Panthers -21 en demi-finales de la Coupe du monde de hockey après leur victoire sur le Japon

Sports | Les Young Red Panthers, l'équipe nationale féminine des -21 ans, se sont qualifiées pour les demi-finales de la Coupe du monde juniors de hockey, mercredi, à Santiago du Chili.

De Belga

Partager cet article

Les jeunes Belges ont sorti en quarts de finale le Japon en marquant le but de la victoire sur pc via Noa Schreurs, alors que le temps réglementaire était écoulé. Elles rencontreront samedi pour une place en finale le gagnant du dernier quart entre l'Australie et l'Argentine.

Les joueuses de Darran Bisley et Gilles Verdussen ont été dominées durant toute la partie, ne parvenant pas que trop rarement à sortir du 'press' japonais. Malgré 8 penalty-corners concédés, la Belgique a néanmoins réussi à conserver le nul. La gardienne Maïté Bussels a même réussi à arrêter un stroke à 6 minutes du terme.

A la dernière seconde, un recours judicieux à l'arbitrage vidéo a permis aux jeunes Panthers d'obtenir leur 2e pc de la partie. Si la phase n'a pas totalement réussi, la balle est toutefois parvenue à Schreurs qui n'a eu qu'à la pousser dans une cage vide (60e).

La Belgique avait terminé, invaincue, en tête du groupe C au terme du premier tour après des victoires sur l'Allemagne (6-0), le Canada (8-0) et l'Inde (3-2). Le Japon (FIH-15) avait lui terminé 2e du groupe D, derrière l'Angleterre.

La demi-finale des Belges est programmée samedi à 20h30 locale (00h30 belge dimanche) contre l'Argentine ou l'Australie. L'autre demi-finale mettra aux prises les Pays-Bas, victorieux 4-1 de son quart face à l'Espagne, à l'Angleterre, qui a battu l'Allemagne 1-0.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top