Le taux d'intérêt belge à long terme tombe à son niveau le plus bas depuis mars

Info | Le taux d'intérêt belge à long terme s'est fixé autour de 2,84 % mercredi, son niveau le plus bas depuis le mois de mars de cette année. Les taux sont en baisse depuis un certain temps, ce qui devrait rendre l'emprunt immobilier moins onéreux.

De Belga

Partager cet article

Début octobre, le taux d'intérêt belge à 10 ans était encore de 3,6 %, son niveau le plus élevé en plus de 11 ans. Mais depuis fin novembre, la tendance est à la baisse. Les investisseurs semblent considérer que les banques centrales n'ont plus besoin de relever les taux d'intérêt pour faire face à l'inflation, qui a fortement diminué. Ils sont même de plus en plus nombreux à anticiper une baisse des taux d'intérêt au printemps de l'année prochaine. Cette thèse a été alimentée mardi par les déclarations d'Isabel Schnabel, membre du Directoire de la Banque centrale européenne (BCE), lors d'un entretien avec l'agence de presse Reuters. Dans cette interview, l'Allemande, considérée comme partisane d'une politique monétaire stricte, a déclaré qu'une nouvelle hausse des taux d'intérêt par la BCE était devenue "plutôt improbable", maintenant que l'inflation avait chuté "de manière remarquable". Mme Schnabel n'a toutefois pas précisé si, et quand, la BCE abaissera ses taux l'année prochaine. La baisse des taux d'intérêt est une bonne nouvelle pour le Trésor public, qui doit lever des milliards d'euros chaque année sur les marchés financiers. Même les crédits immobiliers, qui sont liés aux OLO belges (obligations linéaires), deviennent théoriquement moins onéreux lorsque les taux d'intérêt baissent. Enfin, les actions bénéficient elles aussi de la baisse des taux d'intérêt.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top