Les Red Flames en quête d'un exploit aux Pays-Bas ce soir, en espérant un faux pas anglais

Sports | La Belgique clôturea ce soir (20h45) à Tilburg la phase de groupes de la première édition de la Ligue des Nations féminine de football par un derby face aux Pays-Bas, dans le groupe A1.

De Belga

Partager cet article

Après le partage 1-1 contre l'Ecosse vendredi passé, les Red Flames doivent s'imposer et espérer un faux pas de l'Angleterre en Ecosse pour atteindre le 'Final Four', où seront attribués deux tickets pour les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Après cinq journées, les Pays-Bas et l'Angleterre comptent 9 points, la Belgique 8 et l'Ecosse, déjà reléguée en Ligue B, 2. Les joueuses d'Ives Serneels n'atteindront le 'Final Four' qu'avec une victoire dans le derby des plats pays conjuguée à un partage ou une défaite de l'Angleterre en Ecosse. Or, ce derby britannique présente une situation très particulière: en cas de qualification anglaise aux Jeux, c'est une équipe de Grande-Bretagne, incluant potentiellement aussi des joueuses écossaises donc, qui se rendra à Paris. Un contexte pour le moins particulier, mais Sarina Wiegman, la sélectionneuse anglaise, pense qu'il y a "une telle rivalité" entre l'Ecosse et l'Angleterre, qu'il n'y a "aucune chance que les Ecossaises laissent filer le match."

Pour les Red Flames, qui ont engrangé des succès de prestige à domicile contre les Pays-Bas (2-1) et l'Angleterre (3-2) dans cette campagne, il sera important de rester en division A: cette première édition de la Ligue des Nations a également une incidence sur les qualifications pour l'Euro 2025, qui suivront le même système, avec un découpage en trois divisions.

Les deux premiers de chaque groupe de la Ligue A disputeront les qualifications pour l'Euro. Le troisième jouera un barrage contre un deuxième de la Ligue B afin de rester en Ligue A et participer aux éliminatoires de l'Euro. Le quatrième sera relégué en Ligue B.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top