Quelques incertitudes aux Pays-Bas avant de recevoir les Red Flames

Sports | Quelques incertitudes règnent encore dans le clan néerlandais à la veille du duel entre les Pays-Bas et la Belgique pour la dernière journée de la phase de poules de la Ligue des Nations de football féminin mardi (20h45) à Tilburg.

De Belga

Partager cet article

Andries Jonker, le sélectionneur des Pays-Bas, a laissé planer encore quatre points d'interrogations lors du point presse lundi. Jackie Groenen, Dominique Janssen, Victoria Pelova et Daniëlle van de Donk se plaignaient de plusieurs maux à l'issue de la défaite (3-2) en Angleterre vendredi.

"Nous allons voir comment elles vont réagir à l'entraînement de ce jour, mais nous n'allons prendre aucun risque", a expliqué Andries Jonker qui a précisé que Groenen ne s'était pas entraînée à fond. Sherida Spitse n'a pas non plus achevé la rencontre à Wembley, mais est, elle, par contre opérationnelle.

Si l'Espagne et la France sont déjà assurés du Final Four, le groupe des Red Flames doit encore livrer son vainqueur. Les Pays-Bas et l'Angleterre sont en tête avec 9 unités, une de plus que la Belgique. L'Ecosse ferme la marche avec deux points.

Pour se qualifier, la Belgique doit confirmer aux Pays-Bas son succès à domicile en septembre (2-1) et espérer que l'Angleterre trébuche voire chute en Ecosse à Glasgow.

Le premier de chacun des quatre groupes est en effet qualifié pour le Final Four en février qui délivrera deux tickets pour les Jeux Olympiques de Paris 2024, soit les deux finalistes, soit un finaliste et le 3e si la France, qualifiée comme pays hôte, est en finale.

Dans le dernier groupe, l'Allemagne et le Danemark peuvent encore terminer en tête.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top