La deuxième phase de la vente des tickets pour l'Euro 2024 a débuté ce lundi

Sports | La deuxième phase de la vente des tickets pour l'Euro 2024 de football, prévu du 14 juin au 14 juillet en Allemagne, a débuté ce lundi matin.

De Belga

Partager cet article

Pour cette deuxième phase, un million de tickets sont disponibles pour les 21 nations déjà qualifiées, dont la Belgique. En 2024, une nouvelle phase sera organisée pour les supporters des pays qualifiés via les barrages prévus en mars. La première phase de vente avait été un véritable succès avec plus de 20 millions de demandes pour 1,2 millions de tickets disponibles.

La vente pour les supporters belges via le club de supporters 1895 débutera ce mardi 5 décembre à 11h00. Les membres recevront un code pour acheter leur ticket sur la plateforme de l'UEFA. Pour récompenser ses plus fidèles supporters, l'Union belge de football a divisé la période de vente en quatre "vagues" sur base d'un classement déterminé par le nombre de matches auxquels les supporters ont assisté.

La première "vague" est réservée aux supporters qui ont accumulé le plus de points. La deuxième "vague" commencera le 7 décembre, la troisième le 9 décembre et la quatrième le 11 décembre. Chaque "vague" sera ouverte pendant 48 heures. Pas moins de 10.000 tickets seront disponibles pour chacun des trois matches de groupe. Si la Belgique se qualifie pour les huitièmes de finale, les tickets seront disponibles après le dernier match de groupe. Les supporters les plus fidèles seront à nouveau prioritaires

Les Diables Rouges débuteront leur Euro le lundi 17 juin à 18h00 à Francfort contre la Slovaquie. Ils affronteront ensuite la Roumanie le samedi 22 juin à 21h00 à Cologne. La Belgique jouera son dernier match de groupe le mercredi 26 juin à 18h00 à Stuttgart contre un barragiste à déterminer entre Israël, la Bosnie-Herzégovine, l'Ukraine et l'Islande.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top