Les Young Red Panthers contre le Japon mercredi pour une place dans le dernier carré à la Coupe du monde de hockey

Sports | C'est contre le Japon (FIH-15) que les Young Red Panthers, l'équipe belge féminine des -21 ans, disputeront mercredi leur quart de finale à la Coupe du monde juniors de hockey, à Santiago du Chili.

De Belga

Partager cet article

Les Asiatiques, grâce à leur succès 4-1 sur l'Angleterre dans leur dernier match de la poule D dimanche, terminent 2e de leur groupe derrière les Anglaises et tout juste devant les États-Unis (à un but près).

La Belgique, 11e mondiale, avait quant-à-elle conclu son première tour invaincue en tête du groupe C, après avoir pris la mesure successivement de l'Allemagne (6-0), du Canada (8-0) et de l'Inde (3-2).

Ce match pour une place dans le dernier carré est programmé mercredi à 20h20 locale, soit 00h30 jeudi en Belgique. Il 's'agira du dernier match de la journée mettant aux prises les vainqueurs des 4 poules en match croisé avec les seconds d'un autre groupe.

Les trois autres quarts de finale opposeront les Pays-Bas (FIH-1), vainqueur du groupe A, à l'Espagne, l'Argentine ou la Corée du Sud. L'un de ces trois derniers pays qui sortira premier du groupe B, défiera l'Australie, 2e de la poule A, tandis que l'Angleterre (premier du gr.D) trouvera l'Allemagne sur sa route.

En cas de victoire sur le Japon, les protégées de Darran Bisley et Gilles Verdussen seraient confrontées pour une place en finale aux vainqueurs du quart de finale entre l'Australie et - probablement - l'Argentine.

Une accession au dernier carré constituerait déjà une première à ce niveau pour les Young Red Panthers, dont le meilleur résultat aux Mondiaux juniors reste une 6e place en 2016, déjà à Santiago du Chili.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top