L'Union s'impose face au Cercle de Bruges, toujours autoritaire leader du championnat

Sports | Sur un terrain qui a dû être déneigé pour pouvoir donner le coup d'envoi, l'Union St-Gilloise s'est imposé face au Cercle de Bruges dans le dernier match de la 16e journée du championnat de Belgique de football dimanche au Parc Duden.

De Belga

Partager cet article

L'Union reste en tête avec 34 points, soit quatre de mieux qu'Anderlecht. La Gantoise est sur le podium avec 29 points pour 27 à l'Antwerp. Le Club de Bruges, vainqueur du Standard, est 5e avec 26 unités et dépasse ainsi son voisin du Cercle désormais 6e avec 25 points.

Mohammed Amoura, l'attaquant algérien de l'Union, avait ouvert la marque dès la 21e minute (1-0) alors que Gustaf Nilsson doublait la mise déjà dix minutes plus tard (31e, 2-0). L'attaquant suédois marquait là son premier but depuis son retour de blessure.

Se croyant sur le velours, les Unionistes ont cependant baissé la garde ce dont a profité Denkey pour réduire la marche à la 33e minute: 2-1, ce sera le score au repos.

L'Union reprenait le contrôle du match en seconde période, mais le Cercle s'offrait les meilleures opportunités de but pour égaliser. De son côté, l'Union aurait pu se mettre à l'abri à l'heure de jeu quand le Suisse Cameron Puertas, d'une frappe puissante, a trouvé l'équerre du but brugeois.

Il pensait le faire dix minutes plus tard mais le VAR, pour une position de hors-jeu, a refusé le but d'Amoura qui devait céder sa place ensuite.

Lazare Amani manquait encore une belle opportunité pour l'Union à la 86e plaçant son envoi du plat du pied hors cadre, mais le score ne changera plus (2-1) malgré une dernière situation très confuse de Bruges dans le rectangle de l'Union lors des 5 minutes d'arrêt de jeu.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top