Queen Latifah et Billy Crystal parmi les honorés du Kennedy Center à Washington

Musique | La rappeuse Queen Latifah et l'acteur Billy Crystal figurent parmi les personnalités honorées dimanche, en présence du président américain Joe Biden, par le Kennedy Center qui célèbre chaque année les grands noms de la culture américaine.

De Belga

Partager cet article

Une kyrielle de stars d'Hollywood et le tout-Washington vont également saluer lors de cette soirée de gala, dont c'est la 46e édition, les carrières de la légende de la soul Dionne Warwick, de la soprano Renée Fleming et du chanteur Barry Gibb, dernier membre du groupe Bee Gees encore en vie.

Les honneurs du Kennedy Center constituent la distinction culturelle la plus prestigieuse de la capitale américaine.

Détentrice d'un Grammy, prix de l'industrie musicale américaine, la pionnière du rap Queen Latifah s'est fait connaître avec son premier album "All Hail the Queen" sorti en 1989, et notamment son tube "Ladies First". Cet opus a ouvert la voie à une carrière florissante dans le hip-hop, le cinéma et la production.

"Je suis touchée d'être incluse dans cette liste incroyable d'artistes", a indiqué la chanteuse de 53 ans.

Connu pour sa longue carrière comique, marquée par des succès cinématographiques comme "Quand Harry rencontre Sally", l'acteur Billy Crystal, 75 ans, a fait écho à ce sentiment.

"Je suis extrêmement heureux de faire partie de ce groupe fantastique d'artistes", a-t-il déclaré. "J'ai commencé à jouer dès l'âge de cinq ans, en faisant rire mes parents et ma famille. Ces rires m'ont porté pendant toute ma vie et toute ma carrière. J'aurais tellement aimé qu'ils puissent être au Kennedy Center pour cet événement exceptionnel".

La chanteuse Gloria Estefan, qui a reçu les honneurs du Kennedy Center en 2017, animera pour la troisième fois la soirée de gala, dont une version éditée sera diffusée sur la chaîne du câble CBS et la plateforme Paramount+ le 27 décembre.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top