La Gantoise arrache un point sur la pelouse de Genk dans la première affiche du jour

Sports | La Gantoise a arraché le partage sur le terrain de Genk (2-2) pour une des affiches de la 16e journée de Jupiler Pro League dimanche. Les Gantois restent à la 3e place avec 29 points et laissent filer Anderlecht (2e, 34 pts) et l'Union (1er, 35 pts) qui reçoit le Cercle Bruges à 19h15. Genk occupe toujours la 6e place avec 25 points.

De Belga

Partager cet article

Après leurs devoirs européens jeudi, les deux équipes ont démarré la rencontre tambour battant et les Buffalos ont été les premiers à faire mouche. Malick Fofana a glissé le ballon à Tarik Tissoudali qui s'est joué de la défense avant de fixer Maarten Vandevoordt (12e, 0-1).

La réaction de Genk ne s'est pas fait attendre mais Yira Sor a vu sa frappe arrêtée par le visage de Davy Roef (15e). Dans la foulée, Gift Orban est passé à deux doigts du 0-2 mais Vandevoordt a dévié sa frappe sur la barre (16e).

Malheureux sur sa première occasion, Sor a profité d'une sortie manquée de Davy Roef pour pousser le ballon dans le but vide (21e, 1-1). Les plus belles occasions ont été à mettre à l'actif du Racing avec notamment un face-à-face manqué de Joseph Paintsil devant Roef (41e).

Les Limbourgeois ont poursuivi sur leur lancée en seconde période et ont pris les devants grâce à un doublé de Sor. Lancé en profondeur par Paintsil, l'attaquant nigérian s'est défait d'Ismael Kandouss avant de tromper Roef (51e, 2-1).

La Gantoise a alors poussé pour égaliser et Vandevoordt a dû intervenir sur une tête de Tsuyoshi Watanabe (70e). Le portier limbourgeois n'a cependant rien pu faire sur une frappe d'Omri Gandelman déviée par Tissoudali pour permettre aux Gantois d'arracher un point (90e+10, 2-2) dans une fin de match marquée par la sortie sur civière de Tolu Arokodare.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top