La Roumanie redoute la Belgique qui a "toujours une génération fantastique"

Sports | Fièrement présente sur la scène internationale dans les années 1990, la Roumanie doit attendre huit ans avant de retrouver une phase finale d'un championnat d'Europe. L'équipe roumaine sera dans le groupe des Diables Rouges qu'elle rencontrera le 22 juin à Cologne lors de l'Euro 2024.

De Belga

Partager cet article

Edward Iordanescu, le fils d'Anghel entraîneur de la Roumanie lors des Coupes du monde 1994 et 1998, est heureux de voir son pays de retour après une dernière expérience à l'Euro en 2016 en France.

"Après de nombreuses années d'absence, la Roumanie est de retour aux affaires. Je suis heureux d'être ici. Nous n'avons que du respect pour la Belgique, car elle a une équipe fantastique avec d'excellents joueurs. Mais si vous allez à un tel tournoi, vous devez être prêts à relever tous les défis, avec les meilleurs. Je pense que nous sommes prêts pour ça. Nous avons terminé contre toute attente devant la Suisse dans notre groupe", a confié Edward Iordanescu à l'issue du tirage au sort samedi à Hambourg.

"J'ai beaucoup de confiance dans mes joueurs et ensemble, nous avons terminé invaincus dans notre poule. Nous avons été bons en qualifications, mais maintenant osons passer à l'étape suivante. La Belgique avait une génération fantastique et si des changements ont été opérés, elle a toujours une génération fantastique. J'espère que nous pourrons compter sur nos supporters en Allemagne. Nous avons également une responsabilité à leur égard et soyez assurés que nous donnerons le meilleur de nous-mêmes."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top