Les Diables Rouges connaîtront leurs adversaires à l'Euro en Allemagne samedi soir

Sports | Samedi soir, vers 18 heures, l'UEFA va procéder au tirage au sort de la phase finale de l'Euro 2024 de football qui se jouera du 14 juin au 14 juillet en Allemagne. La cérémonie se déroulera à l'Elbphilharmonie, la célèbre salle de concert située à Hambourg, sur les rives de l'Elbe.

De Belga

Partager cet article

Les Diables Rouges figurent, pour la cinquième fois consécutive dans un grand tournoi, parmi les têtes de série. Les joueurs de Domenico Tedesco sont ainsi assurés d'éviter au premier tour l'Allemagne, organisatrice, le Portugal, intraitable sous la houlette de Roberto Martinez, la France, vice-championne du monde, l'Espagne et l'Angleterre, vice-championne d'Europe. Cela ne garantit pas pour autant une phase de groupe facile. Le Danemark (pot 2), les Pays-Bas et la Croatie (pot 3), ainsi que l'Italie (pot 4) sont certainement à éviter. Le pot 4 n'est d'ailleurs pas complet. Les trois vainqueurs des barrages via la Ligue des Nations y seront ajoutés l'année prochaine.

Au total, 24 pays participeront au Championnat d'Europe, comme lors de la précédente édition en 2021. Les équipes ont été réparties en quatre pots de six pays chacun. Ils formeront à l'issue du tirage six groupes de quatre équipes. Les deux premiers de chaque groupe et les quatre meilleurs troisièmes se qualifieront pour les huitièmes de finale, qui lancera la phase par élimination directe. Les vainqueurs des groupes B, C, E et F pourraient bénéficier d'un léger avantage puisqu'ils affronteront l'un des quatre meilleurs troisièmes en huitièmes de finale.

L'UEFA a réparti les dix villes qui accueilleront les rencontres en trois groupes : le nord/nord-est avec Berlin, Hambourg et Leipzig, l'ouest avec Dortmund, Düsseldorf, Gelsenkirchen et Cologne et le sud avec Francfort, Munich et Stuttgart.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top