Hein Vanhaezebrouck choqué par la blessure de Paul Nardi : "Je n'ai jamais vu ça"

Sports | La victoire de La Gantoise et la qualification pour la phase à élimination directe de la Conference League ont été ternies par la grave blessure subie par le gardien Paul Nardi. "Je n'ai jamais vu ça", a confié l'entraîneur gantois Hein Vanhaezebrouck en conférence de presse, indiquant que le Français souffrait d'une fracture ouverte de la jambe.

De Belga

Partager cet article

"Nous sommes heureux d'avoir gagné ce match et d'atteindre à nouveau la phase à élimination directe, mais tout passe au second plan après ce qu'il s'est passé", a expliqué Vanhaezebrouck. "Il n'y a pas d'euphorie, pas de joie. Tout le monde se rend compte de ce qu'il s'est passé. C'est affreux. Une jambe qui se casse sans contact, sans impact, je n'ai jamais vu ça depuis que je suis dans le football..."

"C'est quelqu'un qui est super professionnel, qui vit pour son sport, qui travaille pour son corps. Il a énormément de talent. Les pensées de l'équipe, du staff, de tout le monde dans l'équipe sont pour Paul", a ajouté Vanhaezebrouck. "C'est un nouveau défi pour lui. Je crains que ça va durer un long moment, qu'il ne jouera plus cette saison. C'est terrible."

Nardi s'est blessé en dégageant un ballon en seconde période. Son pied a pris l'herbe et a heurté sa jambe d'appui. Le gardien a quitté la pelouse sur civière.

La Gantoise a validé sa qualification en battant Zorya Luhansk, un club ukrainien qui n'a plus pu jouer dans son stade depuis la guerre du Donbass en 2014. "J'ai beaucoup de respect pour le fait que, malgré les conditions difficiles dans lesquelles le club se trouve, il essaie d'obtenir de bons résultats, de se battre pour des points en Europe. Nous avons eu deux matchs difficiles contre eux. Les joueurs et le staff ont tout mon respect", a conclu Vanhaezebrouck.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top