Kassandra Missipo veut aussi prendre des points en Écosse : "Un très bon état d'esprit"

Red Flames | La victoire surprenante face aux Pays-Bas (2-1), vendredi soir à Louvain a boosté le moral des Red Flames. Elles abordent leur 2e rencontre du groupe A1 de la Ligue des Nations, contre l'Écosse, mardi soir (20h45) à Glasgow, avec ambition.

De Belga

Partager cet article

"Nous avons la même que contre les Pays-Bas, à savoir gagner le match", a déclaré Kassandra Missipo lundi devant la presse. "Nous ne devons pas trop changer notre mentalité et notre plan de jeu", a-t-elle estimé. "L'Écosse est une équipe forte, avec beaucoup de qualités individuelles. De nombreuses joueuses évoluent dans des équipes de haut niveau. Nous devons commencer comme nous l'avons fait contre les Pays-Bas. Notre état d'esprit est déjà très bon".

Les Néerlandaises avaient pris l'avantage grâce à Jill Roord, avant que les Red Flames ne ripostent par Marie Detruyer (61e) et Jassina Blom (90e+3). L'Écosse s'est inclinée 2-1 face à l'Angleterre lors de cette même première journée.

"L'euphorie est toujours là parce que c'était une belle victoire, mais l'attention s'est portée sur l'Écosse le lendemain", a déclaré la milieu de terrain de 25 ans, qui a rejoint le club italien de Sassuolo l'été dernier. "Nous avons pu nous reposer suffisamment et tout le monde en a profité. Nous sommes tout à fait prêtes pour demain".

"Moi-même et d'autres joueuses avons toujours dit que nous voulions gagner tous les matchs de la Ligue des Nations", poursuit Missipo. "Sinon, vous n'êtes pas à votre place. Nous avons tiré une poule intéressante. Certains disaient que ce serait un groupe sans espoir, mais je suis très heureuse que nous ayons déjà changé la donne. J'espère que nous pourrons en faire de même demain. Nous ne devons pas nous mettre trop de pression, mais nous ne devons pas non plus penser que ce sera facile maintenant que nous avons battu les Pays-Bas".

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top